FONDS DE DOTATION GIRAUD-DEROUET POUR L’ART-THERAPIE

Le fonds a pour objet de promouvoir et de développer l’Art-Thérapie.

En vue de la réalisation de son objet, le fonds peut, notamment :

organiser des actions de recherche, formation, rencontres, colloques, séminaires, spectacles, concerts, événements, expositions et manifestations

  • publier toute analyse, ouvrage, thèse, nomenclature, etc. entrant dans le cadre de son objet,
  • l’organisation d’ateliers, de cours, de stages de formation et toute activité favorisant la diffusion de l’Art-Thérapie,

Le siège social est fixé à POITIERS (86000), 27 Rue Rabelais.

Contact : giraud.jean-jacques@orange.fr

 

PROJET POUR LA MALADIE D’ALZHEIMER

 Lorsque la maladie d’Alzheimer se déclare, les malades sont dans le déni, mais ils se rendent bien compte de la gravité des troubles de mémoire ce qui provoque une grande anxiété. Pour y remédier, souvent les médecins prescrivent des anxiolytiques. Mais ces médicaments ont des effets secondaires et notamment des troubles de la mémorisation, ce qui aggrave la situation.

La maladie peut provoquer aussi des phases d’agressivité et des hallucinations. En outre, les malades ont tendance à fuguer particulièrement la nuit et ne retrouvent pas le chemin de la maison.

Tout ceci est extrêmement difficile pour ce qu’on appelle les aidants, souvent le conjoint ou les enfants. Epuisés et n’arrivant plus à faire face, ils se résignent, la mort dans l’âme, à placer le malade en institution, ce qui provoque la perte de ses repères et aggravation brutale des troubles.

Le fonds de dotation souhaite aider des projets d’art-thérapeutes et particulièrement l’association des art-thérapeutes formés à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers, pour intervenir à domicile afin de retarder le plus possible la mise en institution. L’Art étant un antidépresseur et un anxiolytique, cela peut permettre de diminuer ou de se passer des médicaments. Cette intervention devrait intervenir dès le diagnostic de la maladie.

Les séances d’art-thérapie n’étant pas remboursées par la Sécurité sociale, le fonds de dotation souhaite donner des subsides destinés aux aidants qui n’ont pas les moyens de se payer des séances d’art-thérapie.

La prise en charge par des art-thérapeutes en utilisant les arts plastiques ou la musique permet de soulager les malades et les aidants. La perception musicale se situe dans une zone profonde de l’hémisphère cérébral droit et se conserve jusqu’à un stade avancé de la maladie.

 

Jean-Jacques Giraud

 



site édité par Pr. Jean-Jacques Giraud